Eco tourisme: comment voyager sans polluer ?

L’écotourisme se définit comme le tourisme centré sur la découverte de la nature dans le respect de l’environnement et de la culture locale. Lorsqu’on part en voyage, on emmène très souvent avec nous des déchets, qu’ils soient visibles ou pas. Afin de préserver l’environnement, il convient de savoir comment mieux se comporter afin de limiter les dégâts. En effet, le tourisme international cause 5 % de l’émission des gaz à effet de serre dans le monde. Dans cet article, découvrez comment voyager sans polluer pour sauvegarder l’environnement.

alt_a_changer

Opter pour des cendriers de poche et la crème solaire non polluante

Les mégots de cigarette qui tombent au sol forment 70 % des déchets sauvages. Pour les fumeurs, il faudrait éviter de jeter les cigarettes par terre. Il est préférable d’opter pour des cendriers de poche. Ils sont disponibles en s’adressant à l’accueil de l’Hôtel de Ville de Paris par exemple.

Pour se protéger des rayons du soleil sans polluer, choisissez une crème solaire non polluante. Il faut savoir que chaque année, ce sont au moins 25 000 tonnes de crème qui sont déversées dans l’océan par les vacanciers. Vous pourrez quand même bronzer au soleil sans polluer l’environnement.

Opter pour les moyens de transport écologiques et ramasser les déchets

Rien de tel que de circuler à vélo dans les rues. Pour les voyageurs, il faudrait ainsi privilégier le transport qui pollue moins. La marche est non seulement un bon moyen de se remettre en forme, mais aussi de ne pas polluer l’environnement. Lors de votre voyage, n’hésitez pas à pratiquer cette activité. Sinon, il y a aussi l’option du covoiturage qui permet de réduire le taux d’émission des gaz à effet de serre.

On ne saurait insister davantage sur le geste le plus écologique qui soit, à savoir ramasser les ordures autour de soi. Lorsqu’on part en voyage et qu’on souhaite profiter d’un pique-nique par exemple, il convient de penser à emporter avec soi un grand sac-poubelle pour collecter les déchets. Mais de manière générale, prendre l’habitude de jeter vos ordures dans des poubelles plutôt que dans la rue peut impacter positivement l’environnement.

Préserver les environnements naturels

Le comble serait de venir troubler les écosystèmes qui existent. En effet, en voyage, on peut être tenté de toucher des algues en plongée ou encore marcher en dehors d’un sentier de randonnée. Ces gestes, bien qu’ils semblent être anodins, permettent de freiner la pollution de l’environnement ambiant.

D’autres attitudes sont aussi à éviter, en l’occurrence, les pesticides, les insecticides, les engrais ou autres désherbants sont de redoutables ennemis de la biodiversité. En effet, ils polluent les nappes phréatiques et détruisent la petite faune. Lorsque vous voyagez, limitez l’utilisation de ces produits.

Devenir un modèle écologique

Le meilleur moyen de voyager sans polluer est sûrement d’inspirer son entourage à travers des comportements respectueux de l’environnement. Il ne faut pas compter uniquement sur les initiatives des mouvements de protection de l’environnement, car déjà à son niveau, on peut changer quelque chose. Soyez donc des écotouristes et profitez pleinement de votre voyage sans polluer l’environnement ! Cela ne vous coûte pas grand-chose en réalité.