Le jeûne thérapeutique est-il la solution anti-candida ?

Le candida albicans représente un type de champignon capable d’apparaître sous la forme de levure et d’évoluer dans l’organisme humain.

Il peut également se transformer en moisissure.

Sous cette dernière configuration, il peut provoquer divers symptômes comme des migraines, des problèmes intestinaux, des pertes de mémoire et la dépression.

Le jeûne thérapeutique est-il la solution anti-candida

Pour y faire face, d’aucuns préconisent le jeûne thérapeutique.

Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Quelles sont les causes du candida albicans ?

En temps normal, on retrouve parmi les éléments des intestins des bactéries lactiques constituant la flore intestinale.

Ces dernières participent à garantir au tube digestif un équilibre optimal tout en apportant une quantité innombrable de vitamines, d’acides aminés permettant de fabriquer des neurotransmetteurs et de protéines.

Le rôle principal de ces bactéries est de fabriquer de l’acide lactique, une substance nécessaire pour réguler le pH du côlon.

Généralement et malheureusement, la flore intestinale est éliminée de manière partielle par la prise de médicaments comme les antibiotiques, la cortisone, la pilule anticonceptionnelle et la chimiothérapie.

D’autres éléments peuvent également participer à cette élimination :

  • le stress,
  • le café,
  • une carence d’enzymes digestives,
  • une carence de fibres,
  • un excès d’aliments transformés,
  • un déséquilibre des hormones sexuelles, etc.

Quand l’intestin est pauvre en bactéries lactiques, la production d’acide lactique est amoindrie ce qui entraîne un aspect plus alcalin du pH intestinal.

Le côlon devenant trop alcalin, il constitue un environnement propice au développement de champignons comme le candida.

Comment le jeûne thérapeutique peut-il être une solution anti-candida ?

Depuis longtemps, le jeûne est utilisé comme une thérapie complète pour une bonne santé.

De nos jours, le concept de jeûne thérapeutique a fini de faire ses preuves notamment pour traiter et soigner certaines maladies.

Consistant en une privation de nourriture, le jeûne thérapeutique peut s’avérer être une solution efficace pour lutter contre un champignon comme le candida.

En effet, près de 10 jours de jeûne thérapeutique peuvent suffire pour rééquilibrer la flore intestinale.

De nombreuses études ont prouvé que cette privation de nourriture de 10 jours peut éliminer la présence pathogène de candida et ainsi rétablir entièrement la muqueuse intestinale et le système immunitaire.

Pour cela, il est important d’adopter une hygiène alimentaire de qualité de manière durable.

Malheureusement, tenir un bon comportement alimentaire sur le long terme est souvent difficile à réaliser.

Le jeûne thérapeutique améliore donc la flore intestinale surtout si l’on adopte une alimentation anti candida albicans après le jeûne.

Obtenez plus d’infos sur neo-nutrition.net.

Comment bien faire le jeûne thérapeutique ?

Pour mieux profiter des bienfaits du jeûne thérapeutique sur la santé notamment pour éliminer la présence de candida dans la muqueuse intestinale, il est important d’adopter un comportement adéquat.

En effet, il faut se conformer à des règles de base avant, pendant et après cette période de privation d’aliments.

Avant de vous lancer dans le jeûne thérapeutique, pensez à en demander l’avis d’un médecin.

Si vous suivez certains traitements médicaux, si vous souffrez de certaines maladies ou si vous êtes une femme en état de grossesse, il vous sera impossible de jeûner.

Cela pourrait se révéler dangereux pour votre santé.

Seul le médecin pourra réaliser et valider un bilan de santé qui permettra de vous lancer dans un jeûne thérapeutique anti-candida.

Si toutes les conditions sont réunies, il faudra préparer votre corps au jeune en limitant progressivement votre ration alimentaire.

Pendant le jeûne, remplacez le repas habituel par des jus de fruits dilués, des tisanes, des bouillons non salés.

À défaut d’un apport en sucre, le glycogène est déstocké par les muscles et le foie afin de le transformer en glucose.

Dès que le glycogène est vidé, les acides gras sont transformés en corps cétoniques qui contribuent à l’autoréparation de l’organisme.

Au terme des 10 jours de jeûne, il faudra adopter le processus inverse en revenant progressivement à une alimentation normale.

En conclusion, les candidas albicans constituent une menace à laquelle il est possible de faire face en jeûnant.

Cette approche est toutefois soumise à des principes clairs qu’il convient de respecter.


Articles connexes :

Comment méditer pour être plus attentif à l’écologie ?