Les transports écologiques du futur ?

Pour faciliter le transport et protéger par la même occasion la planète des désastres occasionnés par la pollution, les concepteurs ne manquent pas d’idées. Qu’il s’agisse des trains, des voitures ou encore d’avions, il est fort probable que dans quelques années, ces moyens de déplacement subissent de réelles modifications. En effet, avec la lutte contre le réchauffement climatique qui revient de plus en plus au-devant de la scène, des moyens de déplacement plus écologiques sont en train de voir le jour. Nous présentons quelques-uns de ces transports dans notre présent article.

alt_a_changer

L’hyperloop

Le projet hyperloop est une idée d’Elon Musk qui a pour objectif de proposer un moyen de transport très rapide et sûr qui fonctionnerait, quelles que soient les conditions climatiques. Sa vitesse pourrait atteindre 1 200 km/h, ce qui est assez considérable. La capsule de cet engin aurait trois compartiments. On retrouverait à l’avant un compresseur d’air et derrière une partie destinée aux batteries. Le compartiment passager se localiserait au milieu de l’appareil et serait apte à recevoir jusqu’à 28 passagers.

À l’origine, ces capsules devaient fonctionner grâce à des coussins à air, mais cette théorie a été substituée compte tenu du fait que les tubes à l’intérieur desquels circuleraient ces véhicules manqueraient assez d’air. Ce moyen de transport fonctionnera désormais grâce à des systèmes de sustentation électromagnétique.

Shweeb

Shweeb est un moyen de transport individuel qui aurait l’apparence d’une capsule transparente. Pour fonctionner, le conducteur devra pédaler à moitié couché pour faire déplacer l’appareil à une vitesse moyenne de 50 km/h. N’ayez crainte, vous n’aurez pas à vous épuiser pour obtenir cette vitesse, puisque l’énergie qui vous est nécessaire pour vous déplacer à une vitesse de 20 km/h équivaut à celle que vous demande une marche de 5 km/h.

Le moyen de transport Shweeb sera en conséquence écologique compte tenu de sa faible consommation d’énergie et permettra par la même occasion aux conducteurs de se dépenser. Pour parcourir de petites distances ou des distances moyennes, cet appareil sera un moyen idéal.

Le tramway aérien

Certaines villes urbaines manquent de place pour la mise en place de moyens de transport sur terre. Pour ces dernières, le tramway aérien Skytran se révèle être une excellente option. Il s’agit d’une idée développée avec la participation de la NASA. Cet engin pourra se déplacer à une vitesse pouvant atteindre 100 km/h sur un monorail et ceci par suspension magnétique.

Le tramway aérien fera à peine du bruit et sera à la fois rapide et autonome, toutes les caractéristiques d’un moyen de transport du futur idéal. Tel-Aviv est la première qui en profitera.

Le Superbus

Le Superbus est un projet hollandais. Ce véhicule du futur devrait rouler jusqu’à 250 km/h, avec à l’intérieur 30 passagers en position assise. Un moteur électrique ou une pile électrique devrait lui permettre de fonctionner. Avec une hauteur de 1m 70, cet appareil avancera de manière automatique sur des passages qui devraient être mis en place pour l’accueillir. Il serait tout de même en possibilité de se déplacer sur une voie normale.

Conclusion

Pour ce qui est des transports du futur, de nombreux concepts sont proposés par des concepteurs et des inventeurs. Si certains projets peuvent sembler utopiques, d’autres sont tout de même prometteurs à l’image de ceux que nous venons de voir. En plus de révolutionner le transport, ils ont l’avantage d’être respectueux de l’environnement. Espérons les voir bien assez tôt en circulation !